Press Releases

Poxel’s Anti-diabetic Imeglimin Confirms Its Unique Mechanism of Action in Type 2 Diabetic Patients


Imeglimin improves glucose-stimulated insulin secretion, confirming Imeglimin potential to be combined to current diabetes treatments

Poxel SA, today announced that during ahuman hyperglycemic clamp trial, Imeglimin,a novel compound in development to treat Type 2 diabetes, increases insulin secretionin response to glucose, confirming previous preclinical and clinical results. Imeglimin acts directly on the three main organs affected by type 2 diabetes: the pancreas, the liver and the muscle. This mechanism makes Imeglimin unique among the current anti-diabetic agents available to physicians.

Poxel's objective was to confirm, in diabetic patients, Imeglimin's impact on glucose-stimulated insulin secretion, using the reference method of hyperglycemic clamp technique, including arginine stimulation toassess maximal secretory capacity. This clinical pharmacology trial was a randomized, double-blind, placebo-controlled, parallel-group study investigatinginsulin secretion after Imeglimin chronic treatment. The trial included 30 patients; 15per group. Results showed that Imegliminmet the primary and secondary endpoints, with a statistically significant increase in the incremental area under the curve of insulin response to glucose (iAUC0-45min insulin) and a statistically significant increase in the incremental area under the curve of C-peptide and proinsulin response (iAUC0-45min C-peptide, iAUC0-45minproinsulin), in comparison to placebo.

Professor Michael Roden, Poxel Scientific Board member, commented, "Imeglimin is avery interesting new agent as the analysis of the data showed that the increase in glucose-stimulating insulin secretion, 1st and 2nd phases, is triggered by an improvement in the glucose sensitizing properties of the beta cell, contributing to Imeglimin's anti-hyperglycemic activity . Given Imeglimin's activity on both the liver and the muscle, these data confirm that Imeglimin has a unique mechanism of action that could represent a new way of addressing the Type 2 diabetes pathophysiology".

Thomas Kuhn, CEO of Poxel added, "These positive data reinforce Imeglimin's fullydifferentiated profile as a new anti-diabeticagent. No other single agent impacts the three main organs involved in this chronicdisease, which means Imeglimin can be combined with any current diabetestreatments. This potential was already evidenced in two clinical trials in combination with the two most important molecules on the market today, metformin and sitagliptin. Combining treatments to control glycaemia is now at the cornerstone of Type 2 diabetes management."

The full study results will be submitted soon to a diabetes peer-reviewed journal.

About Imeglimin

Imeglimin is the first in a new chemical classof oral anti-diabetic agents, the glimins.Imeglimin acts on three main target organsinvolved in glucose homeostasis: the liver, muscle, and the pancreas and has thereforea distinct mode of action compared to existing treatments for Type 2 diabetes.

In that, it looks like the best partner to complement other treatments. Imeglimin phase 2a monotherapy results were published in Diabetes, Obesity and Metabolism in April 2012. In October 2011, Poxel reported phase 2 results of Imeglimin as add-on therapy to metformin in patients inadequately controlled with metformin monotherapy. The study results are published in Diabetes Care. In November 2012, Poxel reported phase 2 results of Imeglimin as add-on therapy to sitagliptin in patients inadequately controlled withsitagliptin monotherapy. This study achievedits primary end-point of superiority in HbA1c reduction versus placebo (p<0.001). Thestudy results, presented at ADA meeting in Chicago this year, are under review by a diabetes peer-reviewed journal.

About Type 2 Diabetes

Type 2 diabetes is the most common type of diabetes. It usually occurs in adults, but is increasingly seen in children and adolescents. In type 2 diabetes, the body is able to produce insulin but it is either not sufficient or the body is not responding to its effects, leading to a build-up of glucose in the blood. Type 2 diabetes is a major cause of both cardiovascular and kidney diseases.

The number of people with type 2 diabetes is rising rapidly worldwide. This rise is associated with economic development, ageing populations, increasing urbanisation, dietary changes, reduced physical activity and changes in other lifestyle patterns.

The International Diabetes Federation estimates that in 2011, 366 million people around the world have diabetes. This total is expected to rise to 552 million in 2030. Each year a further 7 million people develop diabetes. The current market is dominated by few product classes and significant unmet needs remain for both physicians and patients.

The worldwide pharmaceutical market for Type 2 diabetes, 60% of which is represented by oral anti-diabetics, is expected to increase from $31 billion in 2012 to $48.8 billion in 2021 (source IMS audits).

About Poxel SA

Poxel, founded in 2009, is a biopharmaceutical company developing innovative first-in-class drugs, with a primary focus on Type 2 diabetes. The company develops novel treatments before seeking pharmaceutical industry partners. Poxel was spun out from Merck Serono and now operates independently as a lean organization with strong in-house drug development and business expertise.

Poxel's product pipeline consists of several first-in-class Type 2 diabetes candidates, including Imeglimin in Phase II development. A direct activator of AMPK is close to phase1 development for the treatment of Type 2 diabetes.

For more information, please visit www.poxel.com

Media Contacts

Poxel SA
Mrs. Pascale Malgouyres
Chief Business Officer
Phone: +33 437 372 012

MC Services AG Munich
Mr. Raimund Gabriel
Partner
Phone: +49 89 2102 280

Communiqués de presse

L’Imeglimine améliore la sécrétion d’insuline stimulée par le glucose, confirmant ainsi son potentiel de combinaison avec les traitements du diabète existants.


Poxel SA vient d’annoncer que, selon lesrésultats d’un clamp hyperglycémiqueréalisé sur un sujet humain, l’Imeglimine, le nouveau traitement développé par Poxel pour le diabète de type 2, augmente laproduction d’insuline en réponse au glucose. Ce résultat confirme les précédentesconclusions précliniques et cliniques.L’Imeglimine agit directement sur les trois organes principalement affectés par le diabète de type 2 : le pancréas, le foie et les muscles. Ce mode d’action distingue radicalement l’Iméglimine des traitements antidiabétiques actuellement disponibles.

L’objectif de Poxel était de confirmer l’action de l’Imeglimine sur la sécrétion d’insuline stimulée par le glucose chez les patientsdiabétiques en utilisant la méthode du clamp hyperglycémique, avec stimulation à l’arginine pour évaluer la capacité maximale de sécrétion. Cette étude de pharmacologieclinique randomisée en double aveugle,contre placebo et en groupes parallèles, examinait la sécrétion d’insuline après un traitement chronique à l’Imeglimine. Elle a été menée sur 30 patients répartis en deux groupes de 15. En conclusion, l’Imeglimine a atteint les objectifs primaires et secondaires, avec une augmentation statistiquement significative dans la zone d’incrémentation sous la courbe de réponse glycémique de l’insuline (iAUC0-45min insulin) et une augmentation également significative dans la zone d’incrémentation sous la courbe de réponse des peptides-C et de la proinsuline (iAUC0-45min C-peptide, iAUC0-45min proinsulin), par rapport au placebo.

Le professeur Michael Roden, membre du Conseil scientifique de Poxel, affirme : « L’Imeglimine est une nouvelle molécule trèsintéressante. L’analyse des données a révéléque l’augmentation d’insuline stimulée par le glucose, en première et seconde phase, est déclenchée par une amélioration des propriétés glucosensibles de la cellule bêta contribuant à l’action anti-hyperglycémique de l’Imeglimine. Compte tenu de l’action de l’Imeglimine sur le foie et sur les muscles, ces données confirment que le mécanisme d’action unique de l’Imeglimine constitue potentiellement une façon inédite d’aborder la physiopathologie du diabète de type 2 ».

Thomas Kuhn, Directeur général de Poxel,ajoute : « Ces bons résultats renforcent lecaractère radicalement différent de l’Imeglimine en tant que nouveaumédicament antidiabétique.

Aucun autre médicament ne peut atteindre à lui seul les trois organes principalement touchés par le diabète, ce qui signifie que l’Imeglimine peut être associée à n’importe lequel des traitements existants. Ce potentiel avait déjà été mis en évidence par deux études cliniques qui ont combiné l’Imeglimine aux deux principales molécules du marché actuel, la metformine et la sitagliptine. La combinaison des traitements pour contrôler la glycémie est désormais au cœur de la gestion du diabète de type 2 ».

L’étude complète sera prochainement soumise à une revue spécialisée de renom.

A propos de l’Imeglimine

L’Imeglimine est le premier représentantd’une nouvelle classe d’agents chimiques antidiabétiques, les glimines. L’Imeglimine agit sur les trois organes principauximpliqués dans l’hémostase du glucose : le foie, les muscles et le pancréas. Ce mode d’action la distingue radicalement des traitements existants pour le diabète de type 2 et la profile ainsi comme le meilleur complément de ces traitements. Les résultats des études de phase 2a réaliséessur l’Imeglimine en monothérapie ont été publiés le 12 avril 2012 dans la revueDiabetes, Obesity and Metabolism. En octobre 2011, Poxel a annoncé les résultatsdes études de phase 2 de l’Imeglimine en association avec la metformine sur des patients inadéquatement contrôlés par la metformine en monothérapie. Ces résultats ont été publiés dans la revue Diabetes Care. En novembre 2012, Poxel a annoncé les résultats des études de phase 2 de l’Imeglimine associée à la sitagliptine sur des patients inadéquatement contrôlés par la sitagliptine en monothérapie. Cette étude a atteint ses objectifs primaires de  supériorité de l’Imeglimine dans la réduction d’HbA1 par rapport à un placebo (p<0.001). Présentés cette année au congrès ADA de Chicago, ces résultats sont actuellement analysés par une revue spécialisée renommée.

A propos du diabète de type 2

Le diabète de type 2 est la plus répandue des formes de diabète. Il se déclare généralement à l’âge adulte mais est de plusen plus fréquent chez les enfants et les adolescents. Le diabète de type 2 se caractérise soit par une productioninsuffisante d’insuline, soit par une incapacité du corps à traiter l’insuline, deuxcas de figure menant à un excès de glucose dans le sang. Le diabète de type 2 est l’une des causes principales des maladies cardiovasculaires ou rénales. Le nombre de personnes touchées par cette maladie augmente rapidement dans le monde entier.Cette augmentation est liée au développement économique, au vieillissement de la population, à l’urbanisation, aux évolutions du régime alimentaire, au manque d’activité physique ainsi qu’à d’autres facteurs comportementaux. Selon la Fédération internationale du diabète, 366 millions de personnes dans le monde étaient atteintes de diabète en 2011. Ce nombre devrait atteindre 552 millions en 2030. Chaque année, près de 7 millions de personnes développent la maladie. Le marché actuel est dominé par quelques classes de produits et de nombreux besoins médicaux restent insatisfaits, aussi bien pour les médecins que pour les patients.

Le marché mondial des médicaments traitant le diabète de type 2, constitué à 60 % par des antidiabétiques oraux, représentait 31 milliards de dollars en 2012 et devrait s’élever à 48,8 millions de dollars en 2021 (selon l’IMS).

A propos de Poxel SA

Fondée en 2009, Poxel est une société biopharmaceutique qui développe des médicaments innovants et exclusifs, en particulier pour le traitement du diabète detype 2. La société développe des traitements originaux avant de rechercher des partenaires dans l’industrie pharmaceutique.Devenue indépendante de Merck Serono,Poxel est aujourd’hui une structure légère, dotée d’un savoir-faire étendu dans les domaines du développement et du commerce des médicaments.

Les produits développés par Poxel comprennent plusieurs médicaments exclusifs pour le traitement du diabète de type 2. L’un d’entre eux, l’Imeglimine, est actuellement en phase 2 de son développement. Un activateur direct de l’AMPK pour le traitement du diabète de type 2 est également sur le point d’entamer la phase 1 de son développement.

Pour plus d’informations, veuillez vous rendre sur www.poxel.com

Contacts médias

Poxel SA
Mrs. Pascale Malgouyres
Directeur du Business
Téléphone: +33 437 372 012

MC Services AG Munich
Mr. Raimund Gabriel
Associé
Téléphone: +49 89 2102 280