Type 2 Diabetes

Type 2 diabetes is one of the world's major health concerns and its incidence is growing rapidly. It is the most common form of diabetes, affecting about 90% of diabetic patients. The basis for the disease is a failure of specific tissues to respond to insulin, a hormone involved in glucose and fatty acid metabolism. The disease results in severe vascular complications that affect large arteries, leading to cardiovascular diseases such as coronary heart disease or peripheral artery thrombosis, and small arteries, damaging the kidneys, retina and nervous system. It can lead to chronic renal failure (50% of cases), vision loss including blindness, and neuropathy, mainly affecting sensitivity in the legs (65% of cases).

The current standard of care for the majority of patients is limited by the fact that none of the available therapeutic options is satisfactorily effective in controlling the disease and all marketed therapeutics are associated with adverse effects such as weight gain and hypoglycemia.

Type 2 Diabetes: A Multifactorial Chronic and Progressing Disease

Type 2 diabetes, sometimes referred to as non-insulin-dependent diabetes, is a glucose metabolism disorder characterized by an increase in the blood glucose rate, also known as hyperglycemia. For healthy people, glucose provided by food during a meal is distributed by the blood to the body’s tissues that need it. Between meals, the liver produces glucose to maintain normal blood glucose concentrations. Insulin is a pancreatic hormone secreted by the pancreas’ beta islets at meal times to permit the glucose uptake into insulin-dependent tissues as well as to slow down the liver’s production of glucose between meals, to maintain the correct glucose balance. Type 2 diabetes results from both a decrease in the action of insulin (resistance to insulin) in the target tissues (primarily the liver, muscles and adipose tissue), and a lack of insulin secretion by the pancreas’ beta islets in response to glucose (relative insulinopenia).

Market: Global and Massive Healthcare Concern

In its 2014 Diabetes Atlas, the International Diabetes Federation estimates the number of people affected by diabetes at 387 million, with over 46% of these individuals not having been diagnosed yet. This estimate rises to 592 million by 2035 (a 55% increase). The number of people with type 2 diabetes is increasing in every country, but the rise in prevalence is especially acute in emerging countries. For example, Southeast Asia and the Western Pacific will contribute massively to the increasing number of diabetics by 2035. The great majority of type 2 diabetics are 40 to 59 years of age. The total worldwide global market for type 2 diabetes is $26.4 billion (USD) and will grow to reach $46.7 billion in 2023. Total healthcare costs in the US and EU combined for type 2 diabetes patients were estimated at $456 billion in 2014.

Existing therapies on the market to treat type 2 diabetes are dominated by a small number of product classes. Nevertheless, all existing products have major shortcomings in respect to long-term efficacy and safety, as well as ease of administration and patient compliance.

 

Le diabète de type 2

Le diabète de type 2 est une des préoccupations sanitaires mondiales les plus importantes et son incidence augmente rapidement. C’est la forme la plus courante de diabète, elle touche près de 90 % des diabétiques. La base de cette maladie réside dans l'insuffisance de résponse à l'insuline des tissus spécifiques. L’insuline est une hormone participant au métabolisme du glucose et des acides gras. Cette maladie entraîne des complications vasculaires graves touchant les grosses artères, responsables de maladies cardiovasculaires, notamment la coronaropathie ou thrombose des artères périphériques, et les petites artères, entraînant des lésions dans des reins, la rétine et le système nerveux. La maladie peut conduire à une insuffisance rénale chronique (50 % des cas), une perte de vision jusqu’à la cécité, et des neuropathies, touchant principalement la sensibilité dans les jambes (65 % des cas).

Les médicaments courants pour la majorité des patients sont limités par le fait qu’aucune des options thérapeutiques disponibles ne contrôle efficacement la maladie et que tous les traitements commercialisés sont associés à des effets indésirables, notamment une prise de poids ou des hypoglycémies.

Le diabète de type 2 : Une maladie chronique multifactorielle progressive

Le diabète de type 2, parfois appelé diabète non insulinodépendant, est un trouble du métabolisme du glucose caractérisé par une élévation du taux de glucose sanguin, que l’on nomme aussi hyperglycémie. Chez les personnes en bonne santé, le glucose apporté par la nourriture lors d’un repas est distribué par le sang aux tissus corporels qui en ont besoin. Entre les repas, le foie produit du glucose pour maintenir des concentrations sanguines normales de glucose. L’insuline est une hormone pancréatique sécrétée par les îlots bêta du pancréas au moment des repas pour permettre une absorption du glucose dans les tissus insulinodépendants, mais également ralentir la production de glucose par le foie entre les repas, afin de maintenir un équilibre glycémique correct. Le diabète de type 2 résulte à la fois d’une diminution de l’action de l’insuline (résistance à l’insuline) dans les tissus cibles (principalement le foie, les muscles et le tissu adipeux) et d’un manque de sécrétion d’insuline par les îlots bêta du pancréas en réponse au glucose (insulinopénie relative).

Le marché : Une préoccupation sanitaire internationale majeure

Dans son Atlas du diabète 2014, la Fédération Internationale du Diabète estime le nombre de personnes touchées par le diabète à 387 millions, parmi lesquelles plus de 46 % ne sont pas encore diagnostiquées. Cette estimation atteint 592 millions d’ici 2035 (une augmentation de 55 %). Le nombre de personnes atteintes de diabète de type 2 est en augmentation dans tous les pays, mais l’augmentation de la prévalence est particulièrement élevée dans les pays émergents. Par exemple, l’Asie du Sud-Est et la région de l'ouest du Pacifique contribueront massivement à l’augmentation du nombre de diabétiques d’ici 2035. La grande majorité des diabétiques de type 2 sont âgés de 40 à 59 ans. Le marché mondial du diabète de type 2 est de 26,4 milliards de dollars et atteindra 46,7 milliards en 2023. Les dépenses totales de santé aux États-Unis et en Europe pour les diabétiques de type 2 ont été estimées à 456 milliards en 2014.

Les traitements existants sur le marché pour traiter le diabète de type 2 sont dominés par un petit nombre de classes de produits. Néanmoins, tous les produits existants présentent des inconvénients majeurs concernant l’efficacité et l’innocuité sur le long terme, ainsi que la facilité d’administration et l’observance des patients.